Nu féminin à la lecture

€2.700,00
Artiste : Renée Beja
Pour des raisons de taille et de fragilité, merci de nous contacter afin d'estimer la livraison pour cette oeuvre.

Le retrait sur-place à la galerie est toujours possible, il suffit de nous l'indiquer lors de votre prise de contact.

Huile sur toile signée en bas à droite Renée Beja (1905-1979) représentant une scène de nu féminin à la lecture, circa 1930-40.

Renée Anne Béja est une artiste peintre et décoratrice de théâtre française d'origine grecque née à Thessalonique le 4 juillet 1905. Dans les années 1930, Renée Béja est élève de Fernand Léger. Entre 1935 et 1938, elle expose au Salon des Tuileries, présentant principalement des Vues du Périgord, pour participer également en 1938 au Salon d'Automne et au Salon des Indépendants. 

Basée au 41, rue Blomet à Paris, Renée Béja travaillera ensuite également comme décoratrice pour le théâtre. Elle crée les décors, costumes et masques de la pièce Les Choéphores d'Eschyle, jouée dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne en juin 1949, puis au Palais des Papes dans le cadre du Festival d'Avignon en juillet 1950. 

Les oeuvres de René Béjà, comprenant des nus, des natures mortes, des scènes intimistes, des paysages de Provence, de Bretagne et de Paris, sont alors présentées au Salon du Gemmail à Tours, évoquant, comme avec sa collègue Andrée Bordeaux-Le Pecq, des expérimentations post-cubistes et abstraites. , mais aussi le classant, avec Germaine Lacaze, Marguerite Bermond, Geneviève Gavrel et Guillemette Morand, parmi les héritières des peintres de la réalité poétique.

Elle meurt le 6 novembre 1979 dans le 15ᵉ arrondissement de Paris. L'atelier de Renée Béja est dispersé à l'hôtel Drouot le 26 mars 1996 par M es Pescheteau-Gadin, Godeau et Leroy, commissaires-priseurs à Paris. La Fondation Taylor a créé un prix annuel nommé d'après Renée Béja.


Artiste : Renée Beja
Technique : Huile
Support : Toile
Dimensions (mm) : 650x540 à vue